NoScript
General.CookieInfo
General.Confirm

Burundi

Les terres de la discorde (II) : restitution et réconciliation au Burundi

Rapport Afrique N°214, 17 février 2014

Pour éviter une résurgence des tensions entre Hutus et Tutsis, le Burundi doit trouver le juste équilibre entre restitution des terres et réconciliation nationale.

Derniers rapports

Les terres de la discorde (II) : restitution et réconciliation au Burundi, Rapport Afrique N°214, 17 févr. 2014

Pour éviter une résurgence des tensions entre Hutus et Tutsis, le Burundi doit trouver le juste équilibre entre restitution des terres et réconciliation nationale.

Les terres de la discorde (I) : la réforme foncière au Burundi, Rapport Afrique N°213, 12 févr. 2014

Tant que le gouvernement n’aura pas réformé la gouvernance foncière, les efforts pour consolider une paix durable demeureront insuffisants.  

Burundi : bye-bye Arusha ?, Rapport Afrique N°192, 25 oct. 2012

La situation se détériore au Burundi, pays auparavant considéré comme un modèle de résolution des conflits, et les violences commises par le parti au pouvoir et par l’opposition menacent la stabilité.

中文

Burundi : la crise de corruption, Rapport Afrique N°185, 21 mars 2012

En dépit de la mise en place d’un dispositif institutionnel de lutte contre la corruption, le Burundi est en proie à une profonde crise de corruption qui menace la stabilité et la paix.

中文

Burundi: du boycott électoral à l’impasse politique, Rapport Afrique Nº169, 7 févr. 2011

Le Burundi risque de perdre une décennie de progrès engrangés depuis la fin de la guerre civile, à moins que le gouvernement ne renoue le dialogue avec l’opposition.

Burundi : garantir un processus électoral crédible, Rapport Afrique Nº155, 17 févr. 2010

Le Burundi a fait de grands pas pour tourner la page de la guerre civile, mais la tension politique monte dangereusement à l’approche des élections. Ces tensions pourraient dégénérer violemment dans les prochains mois, ruinant la crédibilité du processus électoral et mettant en péril une démocratie fragile et les nombreux acquis du processus de paix.

Burundi: réussir l'intégration des FNL, Briefing Afrique N°63, 30 juil. 2009

Le processus de paix burundais a fait ces derniers mois des progrès considérables. La dernière rébellion en armes, le Parti pour la libération du peuple hutu – Forces nationales de libération (Palipehutu-FNL), a été enfin agréé comme parti politique après avoir renoncé à la lutte armée et s’être conformée à l’inter­diction de porter un nom à consonance ethnique. Elle est devenue « Forces nationales de libération » (FNL).

Burundi : renouer le dialogue politique, Briefing Afrique N°53, 19 août 2008

En dépit des progrès enregistrés dans la mise en œuvre de l’accord de paix avec le Parti pour la libération du peuple hutu – Forces nationales de libération (Palipehutu-FNL), dernier mouvement rebelle en activité dans le pays, le Burundi traverse une crise politique dangereuse qui risque de compromettre la tenue d’élections libres et démocratiques en 2010 et d’affecter la stabilité du pays.

Burundi : conclure la paix avec les FNL, Rapport Afrique N°131, 28 août 2007

En quelques années à peine, le Burundi a accompli des progrès substantiels en matière d’apaisement des relations interethniques et de démocratisation de son espace politique. Ces avancées ont été rendues possibles grâce à la volonté des Burundais eux-mêmes, qui ont su agir dans un esprit d’unité et de compromis mais aussi grâce à un fort investissement de la communauté internationale dans le processus d’Arusha.

Burundi : la democratie et la paix en danger, Rapport Afrique N°120, 30 nov. 2006

Depuis l’arrivée au pouvoir en septembre 2005 du nouveau gouvernement démocratiquement élu, le premier depuis 1993, le climat politique au Burundi s’est considérablement dégradé. Dirigé par le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), le gouvernement arrête ceux qui le critiquent, s’efforce de museler la presse, commet des abus contre les droits de l’Homme et a renforcé son contrôle sur l’économie.

Résultats 1 - 10 de 20 Premier   Précédent   Suivant   Dernier

Vidéo

Burundi 
Burundi et l' étouffement de la vie politique
25 jan 2013: Samer Abu Rass, notre chargé de communications, s'est rendu à Bujumbura où il s'est entretenu de ces questions avec des journalistes, avocats et acteurs de la société civile.

Photos

Gallery thumbnail

March 2012: Our Communications Officer Samer Abu Rass travelled to Burundi to interview people from local communities and meet with our field analysts to gain further insights ahead of a new report on this land-locked country. View photos from his trip on Flickr.