NoScript
General.CookieInfo
General.Confirm

Géorgie

Géorgie: vers l'autoritarisme

Rapport Europe N°189, 19 décembre 2007

Les capitales occidentales, qui voyaient en la Géorgie un point de référence démocratique dans une région de régimes non libéraux, ont été choquées par la réponse répressive disproportionnée qu’a apportée le gouvernement géorgien aux manifestations pacifiques de novembre 2007.

Derniers rapports

Géorgie: vers l'autoritarisme, Rapport Europe N°189, 19 déc. 2007

Les capitales occidentales, qui voyaient en la Géorgie un point de référence démocratique dans une région de régimes non libéraux, ont été choquées par la réponse répressive disproportionnée qu’a apportée le gouvernement géorgien aux manifestations pacifiques de novembre 2007.

русский

Le conflit sud-ossète en Géorgie: hâtez-vous lentement, Rapport Europe N°183, 7 juil. 2007

Tbilissi fait preuve d’imagination dans sa tentative de résoudre le conflit qui divise la Géorgie et l’Ossétie du Sud ; sa nouvelle stratégie pourrait cependant se retourner contre elle, et les fréquents incidents dégénérer, à moins qu'elle n’avance prudemment et n'engage toutes les parties.

русский

Abkhazie: la marche à suivre, Rapport Europe N°179, 18 janv. 2007

Quatorze années de négociations, menées alternativement par les Nations unies et par la Russie, n’ont pas donné beaucoup de résultats dans la résolution du conflit entre la Géorgie et l’Abkhazie.

русский

Les minorités arméniennes et azéries de Géorgie, Rapport Europe N°178, 22 nov. 2006

La Géorgie est un État multinational qui cherche à se doter d’institutions démocratiques et à se forger une identité civique. Cependant, elle n’a pas beaucoup progressé dans l’intégration des minorités arméniennes et azéries, qui représentent plus de 12 pour cent de la population.

русский

Géorgie: Eviter la guerre en Ossétie du Sud, Rapport Europe Nº159, 26 nov. 2004

Une paix fragile est rétablie  entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud après que le conflit longtemps figé se fût presque transformé à nouveau en combats acharnés -- des dizaines de personnes ont été tuées en août 2004 -- et eût pu impliquer la Russie. Le Président Saakachvili a tenté de liquider une impasse vieille de douze ans, et de faire un pas supplémentaire en direction de la restauration de l'intégrité territoriale géorgienne, en compromettant le régime de Tskhinvali.

русский

Le succès de Saakashvili en Adjarie est-il reproductible ailleurs en Géorgie?, Briefing Europe N°34, 18 août 2004

Combinant habillement des menaces de recours à la force et  la diplomatie inventive, Mikhail Saakashvili a passé avec succès l'examen d'entrée de sa présidence en mai 2004 en contraignant Aslan Abashidze à mettre fin pacifiquement à treize années de contrôle de l'Adjarie.

русский